mercredi 9 novembre 2016

Le SAP, jugé théorie fantaisiste en Australie

Voici ci-joint un article du Camberra Times à propos d'un expert ayant utilisé le terme de SAP, ce fameux syndrome d'aliénation parentale inventé par Gardner qui n'est pas reconnu dans le DSM V.

Sur le principe, il semble évident que lors de séparations, en particulier celles engendrées par des violences,  l'enfant otage puisse être à amené à prendre des positions par rapport à l'un de ses parents contraires à ce qu'il aurait prises s'il n'était ni manipulé, ou mué par la peur à se ranger derrière un verdict que lui-même ne pense pas réellement.

Pour autant, le problème est que ce SAP est aussi un moyen par le parent maltraitant de jeter le discrédit sur celui ou celle qui relate de faits véridiques.

Facile dès lors d'inventer et de mettre à toutes les sauces ce SAP lorsque le parent désire protéger son enfant pour quelques raisons que ce soit (extraire l'enfant de la violence, de l'inceste qu'il subit en présence du parent maltraitant).

http://www.canberratimes.com.au/act-news/canberra-psychologist-disciplined-after-labelling-children-with-unrecognised-condition-20160603-gpaly1.html


Le blog révolutionféministe a fait un article sur le SAP on ne peut mieux pensé, écrit, et sourcé, que je vous invite à lire
https://revolutionfeministe.wordpress.com/2016/09/28/le-sap-ou-linstrumentalisation-du-systeme-judiciaire/




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire