mardi 13 décembre 2016

Prendre bébé dans les bras...Ou pas, l'avis des psykk

Nombreux psychanalystes ont leur petite idée sur la question, dire que ce sont leurs livres qui pour la plupart dans les rayons éducations, enfance, bébés, heureusement que des parents ne suivent pas à lea lettre leur "protocole "..

Un extrait du lien :

"

La mère et l’enfant dans les théories psychanalytiques

Un bébé, pour beaucoup de gens, c’est un tube digestif armé de puissantes cordes vocales. C’est une vision très culturelle des bébés parce que dans notre culture, les bébés pleurent beaucoup et sont difficiles à calmer. Je reviendrai là-dessus.
Un bébé, pour moi, c’est un être vulnérable, sans la moindre autonomie, totalement dépendant de ses parents (et en particulier de sa mère chez la plupart des mammifères non-humains et dans de nombreuses cultures humaines) pour sa survie, son bien-être et son développement. Cela me semble une évidence, mais cette vision des choses est très peu partagée, comme nous allons le voir.
Un bébé, pour de nombreux  professionnels, psys et en particulier dans la tradition psychanalytique, est une sorte de monstre en devenir"
(voir les commentaires très instructifs)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire