mercredi 9 novembre 2016

Quand les psychanalystes s'invitent dans les rencontres professionnels de la petite enfance (au secours ! )

ARTICLE DE VOSGES MATIN :

Conférence "pourquoi  punir les jeunes enfants"

CITATION

" « pour éduquer un enfant, il faut le rendre névrosé ». Rires du public. Mais ce que dit Marcel Sanguet n’est pas si amusant que cela en a l’air puisque les parents doivent créer de la frustration, du manque pour éduquer leur enfant et c’est cela qui rend névrosé. "

Forcément, avec de telles idées, justifier de la maltraitance est un pont vite franchi.

Les personnes avec qui j'entretiens des liens et qui comme moi sont contre la violence éducative ordinaire ont été choquées de lire de tels propos.

Les parents dans une démarche d'éducation bienveillante le seront également.

Par contre, quels seront les professionnels (petite enfance, pédiatres, médecins, pédo-psychiatres, psychologues, conseil général, etc, etc, liste non exhaustive) assez courageux et ne faisant pas preuve de lâcheté en admettant que ces discours à l'aube du 21ème siècle sont dépassés et que ce sont comme souvent encore les psychanalystes qui distillent dans l'esprit des parents des idées rétrogrades, dépassées, à propos de l'éducation et je préférerais dire de l'accompagnement de leur enfant car là, il s'agit plus de dressage et de conditionnement pavlovien ?

Et dire que c'était à l'occasion d'une rencontre de professionnels de la petite enfance (au secours bis repetita ) !!! et que la CAF chapeaute !

Le plus terrifiant dans tout ça est que ce sont les Associations comme Spirale où officient de nombreux psychanalystes puisque cette conférence était organisée par eux.
On retrouve les noms de Bernard GOLSE, Sylviane GIAMPINO et Cynthia FLEURY pour ne citer que les plus connus mais aussi les plus écoutés.
Le lien ici http://spirale-bebe.fr/journees-2016/intervenants/



Qui ? 


L'article en entier ici : http://www.vosgesmatin.fr/edition-d-epinal/2016/03/05/epinal-une-conference-pour-repondre-a-la-question-pourquoi-punir-les-jeunes-enfants

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire