jeudi 24 novembre 2016

Pétition de parents suite au placement de leur enfant supposé TED (troubles envahissants du développement)

Voici la pétition de parents à qui leur enfant a été enlevé et dont ils supposent qu'il est atteint de troubles envahissants du développement.

Lisez les commentaires et vous verrez que d'autres parents ont été confrontés aux mêmes problèmes , voire signalement encore pour un enfant TDAH (comme mon fils à qui on a reproché dès la maternelle son comportement et ce, à peine après deux jours d'école en PS, reproches qu'il était trop bavard, trop curieux, et posait trop de questions et "prenait trop d'espace" selon sa maîtresse fort irritable, lunatique, désagréable, impolie, agressive et criant très souvent et ne savant que rarement s'exprimer sans maugréer) .

http://www.petitions24.net/justice_rend_nous_notre_fils

Voici quelques extraits édifiants de commentaires :


(au passage, on remarquera encore qu'un parent fait référence à Grenoble, quand on sait que l'affaire RACHEL, lire sur ce blog,  se passe là-bas et que l'avocat Maître Ripert a été interné d'office abusivement il y a quelques mois aussi dépendant de Grenoble, il y a des questions à se poser sur le cas Grenoble...)
http://www.liberation.fr/france/2016/06/02/interne-d-office-maitre-ripert-denonce-un-traitement-inhumain_1456909


"parce que je suis passer par la, que je suis passer a deux doigts du placement de mon fils tdah..."

Comment dénoncer ces abus? Ayant subi un signalement abusif, je m' en suis sortie grâce à 2 avocates financées par mes parents"

j'ai vécu la même chose, carence affective, nanisme psychosociale , troubles de l'attachement maternel ... des tas et des tas de diagnostics bidons ... signalement du CAMSP (pedopsy qui travaille en plus en sessad autisme ... ca fait peur), menace de placement de mon fils (et les deux hein evidemment) , notre fils est bien autiste atypique, mais il est bel et bien autiste, je le suis aussi"

" Moi meme j'ai ete en famille d'acceuil à cause de mon handicap ( je suis IMC ) "

C'est inadmissible ce que vous subissez et je vous comprends mon fils de 5 ans et demi tdah et nous avons déjà subis 2 signalements dont le 2ème ou nous sommes passés devant un juge pour enfant car nous avons refusés la mesure éducative que nous avions déjà subis qq années auparavant et qui ne servirait à rien car ils sont incompétants en la matière " 

la responsabilité parentale est trop souvent invoquée pour masquer les lacunes de la science "

En tant que Président d'une association du Collectif Autisme, je dénonce le refus de diagnostic opposé aux parents, une entorse au droit de la Santé et aux recommandation de diagnostic de la Haute Autorité de Santé, et l'abus de droit consistant à placer l'enfant sans expertise médicale correctement argumentée "

plusieurs dossiers en cours auprès du défenseur des droits, préjugés relatifs à la santé. le médecin dont vous parlez est encore un de ces p... de maternologues psychanalysant avec leurs préjugés idéologiques. les services de maternologie ferment à tour de bras, ils se recyclent dans les cmp, les hopitaux pédopsy, les hopitaux de jour et font beaucoup de dégats car ils sont crus sur parole du fait de leur blouse blanche qui sert de passe droit. quand la protection de l'enfance s'en mêle c'est du business de l'enfant pur et dur. il faut dénoncer les préjugés morbides de ces médecins fantasques voire sectaires. ils ont pignon sur rue parce qu'il y a des pontes qui enseignent dans les facs parmi ces pourris. ils sont incultes de ce qui se passe outre atlantique. ils ne considèrent pas les données objectives et surtout pas l'evidence base médecine. ils sont empreints des préjugés les plus fantasques. ils se la racontent et y croient dur comme fer. ce n'est pas qu'ils ne sont pas documentés, c'est qu'ils ne veulent pas l'être. si ces gens ont des fantasmes, qu'ils ne les projettent pas sur nos enfants. regardez sandrine aumercier pour l'imposture maternologique. regardez le documentaire le mur de sophie robert, vous y verrez plus clair. 
il faut faire bouger les choses. plus les dossiers seront nombreux auprès d'eux, plus ils seront informés de ce qui se passe, plus ils se bougeront. il y a urgence. c'est quel CMP ? Quel médecin ? si c'est pas indiscret. vous avez également maître verdier qui est super à paris. il commence à bien connaître le sujet avec tout ce que je lui ai envoyé sur les pathologies et leur caractère génétique. il connaît très bien les institutions ASE et leur business. les parents d'enfants autistes, ted et psychotiques en prennent plein la tête en france, en particulier les mères "

Honteux de nos jours que l autisme soit prit pour de la psychose "

la justice nous interdit de faire diagnostiquer notre fil et de changer de pedopsy car ils ont obligé le suivi avec elle et refusé notre demande de faire une expertise médical "

Mon fils a subi un placement "provisoire" à 18 mois pour les mèmes raisons... Il a été diagnostiqué autiste trois ans plus tard,et j'ai du insister pour qu'on me dise enfin ce qu'il avait... Pauvre France...!!! "

Nous avons vécu la même chose à deux doigt d'un placement ! Alors les services sociaux ont osé me dire "on s'inquiète pour vous le jour où votre fils ne sera plus autiste, qu'est ce qui vous fera tenir ?". L'acharnement de ces gens, leurs incompétences doivent être dénoncés ! "

Courage
nous avons vécu nous aussi le délire de l'ase et de l'éducation nationale de savoie et de grenoble, pour notre fils atteint d'une maladie rare et d'une absence de langage "

Parce que ca nous est arrivé...
Ma fille m a été retirée à l age d un an et demi sous prétexte que je la rendait autiste : dixit les dames de la crèche et les éducatrices du foyer ou je logeais provisoirement à l époque.
J ai pus reacueillir ma fille avant ses 3 ans.
Plus tard il s est avéré suite à des examens qu elle avait eu un leger accident cerebral à la naissance (non détecté car réflexes normaux) et vers ses six ans on lui a en plus decouvert une discalculie (problèmes de comprehensions logico mathématiques; espace temps, second degrés...)

Ma fille a pu etre enfin suivie par un kinésithérapeute; une orthiphoniste et toute une equipe du Sessad : psychomotricien, psy, etc...) "


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire