mardi 7 juin 2016

LA POSITION DE LA PSYCHANALYSE A PROPOS DE L'ENDOMETRIOSE

…A noter aussi la « torture » morale particulièrement bien développée en France, elle, à cause des idées de Jean Belaisch, et surtout si l’on pense au dérapage extrême de mars 2007 dans la revue Gynécologie, Obstétrique et Fertilité (GOF, dirigée par le PrPatrick MADELENAT, co-responsable de ce dérapage). A cette occasion, l’on a vu à quoi peuvent mener les idées du Dr Jean Belaisch, qui a encouragé un psychanalyste aux méthodes charlatanesques et lui a ouvert des portes de cette revue et l’a introduit à EndoFrance; celle-ci a signé un accord avec l’association du psychanalyste et invité les femmes à s’ouvrir à lui sur les aspects psychiques. Il a pris les conséquences psychiques pour des causes et a rajouté ses idées farfelues sur les incestes et viols comme cause… Et l’élite de la gynécologie française est tombée dans le panneau…
…Depuis, le psychanalyste aux méthodes charlatanesques – que je ne veux pas nommer justement parce qu’il cherche à faire parler de lui – a réécrit son discours, en intégrant l’une de mes objections (transmises par la rédaction de GOF) sur la confusion entre cause et corrélation, encore plus problématique lorsqu’il tente de généraliser à partir d’une dizaine de cas, avec tous les biais et le rôle du hasard. D’ailleurs, ce psychanalyste voit des viols partout comme « cause » d' »un nombre potentiellement illimité de maladies » et va même jusqu’à prétendre qu’une même maladie aurait une certaine cause chez un homme et serait due à un inceste chez une femme… Mais sa très brève « carrière » dans les revues médicales est terminée. Et il n’y aura pas en France d’épidémie de faux souvenirs (false memory syndrome), plantés dans la tête de personnes fragiles par un psychanalyste charlatan, qui est d’ailleurs le seul à émettre de telles inepties. Cela fait partie du répertoire des gourous, comme les visites à domicile préconisées par l’association de ce psychanalyste qui appelle aux dons, recrute sur internet, se fait appeler « docteur », poste des interviews imaginaires avec lui-même, se présente comme un « sauveur » et se dit « spécialisé » dans toute sorte de maladies, des cancers à la sclérose latérale amyotrophique, aux addictions et à la chirurgie plastique. Les méthodes de ce personnage relèvent de la MIVILUDES, de la répression des pratiques sectaires en matière de psychothérapie, et l’induction de faux souvenirs fait partie des techniques de psychothérapie déviante…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire